Avec son procédé d’élaboration unique, qui lui apporte l’harmonie gustative parfaite, le fameux rhum Bougainville d’Oxenham brille à Maurice comme sur la scène internationale où il a été primé à plusieurs reprises.

Le rhum mauricien a toujours eu beaucoup de succès et ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il s’est fait depuis quelques années une réputation de choix sur les marchés internationaux, rivalisant ainsi avec les grandes maisons mondiales.

Pour la maison Oxenham tout commence en 1932, lorsque l’entreprise familiale Oxenham* se met à la commercialisation de vins et spiritueux. Le savoir-faire unique a su être transmis puisque l’entreprise appartient encore entièrement aujourd’hui à la famille Oxenham et est gérée par celle-ci, notamment par la troisième et la quatrième génération.

Achat de cannes aux petits planteurs

Dès les années 1980, la famille décide de parier sur le rhum mauricien et de se donner les moyens d’une production efficace. Elle fait la demande aux autorités d’une licence de distillation, qu’elle obtient. Mais l’aventure du rhum ne commence sérieusement qu’en 2010 avec l’acquisition d’installations plus performantes dont des colonnes de distillation.

Seule distillerie de Maurice à ne pas posséder sa propre sucrerie ou ses propres plantations, Oxenham jouit donc d’une liberté bénéfique pour produire ses rhums de mélasse (mélasse achetée auprès de l’unique centrale de l’île) et du pur jus de canne. Afin de favoriser le commerce équitable, les cannes fraîches sont acquises auprès des petits planteurs (agriculteurs indépendants) à un prix supérieur à celui du marché du sucre. L’élaboration des rhums est faite entièrement à la cuverie et distillerie d’Oxenham implantée à Phoenix au centre de l’île.

A ce jour, Oxenham produit environ 15 000 litres par an et compte une seule marque, le rhum Bougainville, fabriqué à base de mélasse et décliné en 4 variétés : Light Rhum, Citronnelle, Vanille et Vieux Domaine (un rhum épicé).

Une maturation bonifiée dans du chêne

C’est la maturation de 3 ans au minimum pour les rhums bruns comme le Bougainville, qui confère au rhum Oxenham son goût unique. Cette maturation peut aller jusqu’à 25 ans. Ces rhums ont donc ainsi tout le temps de se bonifier au contact du chêne dont ils absorbent le tanin qui les brunit et leur confère leurs arômes délicats. L’autre particularité pour un rhum fort en bouche porte sur l’utilisation de tonneaux neufs. Le goût change énormément en fonction de cet aspect.

Une fabrication qui marque les esprits puisque le fleuron de la Maison Oxenham le Bougainville est gamme de rhums Bougainville à l’échelle internationale, et ce grâce aux efforts assidus fournis par Oxenham, laquelle a travaillé sans relâche dans le but d’épurer son processus de production, de la qualité de la mélasse à la distillation.

L’entrée en compétition internationale de l’éventail des Rhums Bougainville fut un franc succès à maintes reprises l’année dernière et cette gamme est désormais détentrice de nombreux prix reconnus à travers le globe.

 

Une pluie d’or et d’argent

En effet, elle a séduit la majorité des membres du jury, en étant double médaillée d’or dans la catégorie « white rum », pour son Bougainville Light Rum, au Madrid Rum festival. Ce qui lui a valu le titre de Best in Class, une reconnaissance qui l’introduit dans la catégorie des plus prestigieux rhums blancs au monde. Sans oublier le délicieux Bougainville Vieux Domaine Spiced, qui a obtenu une médaille d’argent au cours de la même représentation. Dans ce genre de compétition sont accueillis plusieurs producteurs de rhums et d’importants acteurs du secteur à travers le monde.

« Les produits Mauriciens ont une très belle richesse en termes de culture et de qualité à faire valoir à l’international et il est très important de pouvoir les mettre en avant. Les Rhums Bougainville sont des produits locaux et authentiques et nous en sommes très fiers. Ces distinctions leur permettent désormais d’être connus sur le marché des spiritueux à l’étranger. Notre participation à divers salons d’envergure pour mettre en avant nos produits, mais aussi pour promouvoir le savoir-faire mauricien est aussi un de nos préoccupations, » explique Mélissa Doger de Speville Sales and Brand Manager d’Oxenham.

Lors des concours, un panel d’importants spécialistes du domaine est chargé d’évaluer les spiritueux, notamment à travers des dégustations à l’aveugle. L’excellence des produits est également évaluée en fonction de l’âge du spiritueux, mais aussi de la conception du logement et de l’emballage.

Le Bougainville ? Une véritable success story !

*Oxenham : E.C. Oxhenam & Co Ltd

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez lire aussi

Santayarea – une école officielle pour les métiers du Tourisme Bien Etre et du « life style »

Établissement français de formation professionnelle aux métiers du