Gentlemen Only, Ladies Forbiden, l’adage souvent considéré comme l’acronyme de G.O.L.F serait-il encore en vigueur à Maurice comme dans le monde?  C’est sans compter la présence de la Ladies Golf Union, un collectif créé en 2006 et qui promeut le golf au féminin sur l’île à travers des tournois organisés, chaque mois, pour les golfeuses amateurs. 

C’est une tendance qui perce sur les parcours et dans les clubs: les femmes s’essayent de plus en plus au swing! À Maurice aussi et cela, on le doit à la Ladies Golf Union, une organisation créée par des femmes passionnées par la discipline.

Parmi elles, on trouve Francine Deloy vice-présidente et Patricia Besse, membre du comité, toutes deux véritables férues du sport à la petite balle blanche.

« L’objectif de la Ladies Golf Union? Inciter d’autres femmes à pratiquer ce sport, encore trop souvent considéré comme réservé aux hommes, probablement à cause de son histoire. En effet, quand les premiers golfs sont apparus, certains étaient interdits aux femmes. Mais les temps ont changé et il existe aujourd’hui des golfeuses de haut niveau, comme la sud-coréenne Inbee Park, deux fois championne de l’US Open américain. Nous sommes donc fières de promouvoir à travers notre association ce sport très convivial» détaille Francine Deloy.

Une opportunité de rencontre chaque mois

Même si le golf mauricien souffre aussi d’un manque certain de parité, la Ladies Golf Union ne baisse pas les bras. Elle s’applique ainsi à lancer chaque mois depuis sa création, un tournoi en faisant le tour des greens locaux. « Nous souhaitons donner des opportunités de jouer aux meilleures amatrices de l’île pour qu’elles testent leur capacités », résument Francine et Patricia. Pour cela, la Ladies Golf Union organise des tournois

de grande envergure comme le championnat de golf féminin qui voit les meilleures joueuses s’affronter à Bel Ombre en mars et en mai, le Mauritius Ladies Open à Tamarina et le Maurinion compétition entre les Mauriciennes et les Réunionnaises. «Nos compétitions sont toujours très conviviales et permettent de créer des liens forts entre joueuses. C’est aussi cela le golf au féminin, des rencontres! », décrit Patricia. Que l’on soit jeune ou senior, la Ladies Golf Union accueille des joueuses de tous les âges pour apprendre à jouer dans une ambiance fort sympathique. Une cotisation annuelle de Rs 1200 suffit pour être membre et participer aux tournois. Envie de tenter le swing? La prochaine compétition organisée par la Ladies Golf Union est programmée au Dodo Club le 13 décembre prochain.

Le golf, c’est du sport!

Le golf souffre encore de son image de sport élitiste et peu physique. Pourtant, pour être performants, les golfeurs doivent être en mesure de répéter les swings sans perdre en précision. «On travaille notamment l’endurance avec des exercices cardiovasculaires et l’explosivité – signifiant vitesse et puissance d’exécution. Il faut être puissant au niveau des jambes et explosif du haut du corps» précise Francine. Le golf exige le meilleur compromis entre la précision et la distance à laquelle on est capable d’expédier la balle. Le golfeur doit aussi s’adapter à tous les terrains et maîtriser tous les coups et toutes les trajectoires. Et pour cela, pas de secret, comme un pianiste, il faut répéter ses gammes pour parvenir à une automatisation totale du geste, que rien, comme le vent ou la pression du résultat, ne doit perturber. Il est donc plus que temps de rétablir une vérité, celle qui consiste à percevoir le golf comme un sport «physique».  En plus d’une longue marche sur un parcours souvent vallonné – 4 à 5 heures pour les compétiteurs -, la répétition du geste nécessite un réel effort. Résultat: 1 heure de golf équivaut à 7 ou 8 km de marche, soit à une dépense moyenne de 300 à 500 calories.

Contact: Ladies Golf Union
Tél: 58589549

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez lire aussi

Mylène Andrianasolo est la quatrième gagnante La Gazette du tournoi Nearest

Le golf se vit au quotidien dans la