Si la passion des Mauriciens pour le thé n’a jamais faibli, c’est parce que Maurice est un gros producteur du fameux breuvage. Le thé est cultivé à Maurice depuis l’époque de la colonisation française. Mais ce n’est qu’un demi-siècle plus tard, sous le règne britannique, que de réelles tentatives ont étaient pensées pour exploiter le thé comme activité économique dans l’île.

Bois Chéri, un thé populaire

Entreprise Bois Chéri fut le nom donné à la première grande plantation mauricienne, établie à la fin du 19ème siècle par MM. Bour et Le Breton. Aujourd’hui, les 250 hectares de terre produisent jusqu’à 700 tonnes de thé chaque année, dont 25 % réservés aux exportations.

L’histoire de Bois Chéri commence à Forest Side, au sud de Curepipe, là où la civilisation laisse place à une région plus rustique. C’est là que furent érigés le Domaine des Aubineaux et ses jardins, une superbe bâtisse coloniale transformée en musée, regorgeant d’antiquités, de tableaux, de photographies anciennes et de meubles datant de la Compagnie des Indes orientales.

La marque est connue pour son thé noir parfumé (nature, menthe, noix de coco, bergamote, Earl Grey, citron ou vanille), ses tisanes (ayapana, citronnelle ou gingembre) et thés verts (nature ou au jasmin). En plus d’en produire, le groupe s’est dernièrement diversifié en proposant le circuit écotouristique la Route du thé.

Corson, l’esprit familial

Sur les hauts plateaux de Curepipe, une plantation de thé de plus de 5 hectares a constitué le succès d’une entreprise familiale qui a perduré depuis plus d’un siècle.

L’ambition de Joseph Marie Corson, arrivé de Saint-Malo à Maurice en 1792, allait se concrétiser sous la direction de son petit-fils Joseph Jules qui initia la culture et la fabrication du thé. Depuis, l’entreprise Corson dirigée par la famille de Joseph Corson est un acteur majeur de l’industrie du thé à Maurice.

On retrouve dans la gamme de saveurs Corson les très prisés thés noirs et à la vanille qui ont fait la renommée de l’entreprise mais aussi les associations sucrées avec le caramel, les fruits exotiques du fruit de la passion à la mangue, sans oublier les tisanes.

Kuan Fu Tea, du thé chinois produit à Maurice

Créé il y a tout juste trois ans par un entrepreneur chinois, qui a ouvert son premier point de vente à Grand-Baie La Croisette, Kuan Fu Tea produit un thé chinois noir d’exception!

La Chartreuse, le thé noir qu’on aime

Fondée en 1958, l’entreprise Chartreuse Tea Manufacturing est située à Montée la Peyre, Nouvelle France, les plantations se trouvant derrière l’usine du même nom. L’exploitation se fait sur une superficie de 200 hectares. Sur le marché, La Chartreuse est connue pour son thé noir à l’arôme corsé que l’on adoucit avec du lait. Un incontournable pour tout adepte du thé sur l’île! Dernièrement, la Chartreuse a mis sur le marché du thé ayurvédique en collaboration avec la marque indienne Palmyra Herb Tea.

La déferlante thé glacé

Parmi les catégories de produits figurant au rayon des boissons rafraîchissantes sans alcool, la boisson à base de thé est sans conteste le segment le plus dynamique de ces dernières années. D’où l’intérêt de certains acteurs inexistants sur cette catégorie de produits de s’attaquer à ce marché en plein essor. La volonté des consommateurs d’acheter des produits sains, naturels et en teneur réduite en sucre se traduit dans l’offre des fabricants. Ces derniers l’ont bien compris et ne cessent d’innover en proposant des recettes variées, avec un faible taux de sucre et/ou à base de stévia. Même si chaque marque à son propre positionnement et une cible bien définie, chacune développe des gammes répondant à ces tendances.

Food Canners et l’usine de thé Bois Chéri par exemple se sont lancées, depuis quelques années, dans la production de thé glacé. Une boisson que les Mauriciens affectionnent de plus en plus. En grandes surfaces, on note une forte hausse des ventes en un an. Trois marques se disputent la meilleure place, avec en tête de liste, le Lipton Ice Tea – marque embouteillée par Quality Beverages. Dernier arrivé sur ce segment, Fuze Tea lancé en novembre 2016 au QG de Phoenix Bev est disponible en trois saveurs: pêche, citron et apple lemongrass.

Une boisson aux multiples bienfaits

Les vertus du thé ont été démontrées par plusieurs études dont sa forte teneur en antioxydants. Ceux-ci s’opposent notamment aux effets des radicaux libres et diminueraient les risques cardiovasculaires. Il est cependant conseillé de boire du thé, sans y ajouter de lait afin de profiter de ses bienfaits. La protéine de lait empêcherait les antioxydants, qui se trouvent dans le thé, d’agir. La consommation de thé vert, à forte teneur en antioxydants, ne serait cependant pas conseillée aux femmes enceintes, ayant besoin de fer. Fluidifiant, le thé prévient la formation des thromboses et les accidents vasculaires cérébraux et aide à diminuer le cholestérol et les triglycérides. Enfin, la consommation de thé est conseillée en cas d’arthrite et d’inflammation.,

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez lire aussi

Une petite île, mais une action diplomatique intense

L’indépendance, la souveraineté, sont des notions relatives. Hormis