Une athlète surdouée

Cette jeune athlète franco-mauricienne de 15 ans, est une vraie passionnée de natation et de sports en général. A son jeune âge, elle a déjà remporté plusieurs titres en France et en Europe, notamment celui de Championne de France minimes et de Championne d’Europe Juniors de natation en eau libre. Nous l’avons rencontré lors de ses vacances à Maurice, en compagnie de sa mère, Patricia Cassignol, gérante du restaurant Les Canisses à Grand- Baie. Portrait.


Aux premiers abords, Océane ressemble à toute les autres jeunes filles de son âge. Personne ne pourrait deviner quelle graine de championne sommeille en elle. Tout commence à l’âge de 10 ans. « Ma mère m’emmenait à la piscine tous les jours. Ensuite, j’ai commencé les compétitions et, de fil en aiguille, on a commencé à me dire que j’avais du potentiel pour aller encore plus loin. Ainsi, je me suis sérieusement concentrée sur les compétitions », nous raconte la championne de France. Sa motivation : « C’est l’envie de gagner ! »

Il faut dire que chez les Cassignols, le sport c’est une affaire de famille. Océane est la benjamine d’une famille de cinq enfants, un frère et deux demi-sœurs. Son père, Eric, s’est déjà essayé à des compétitions de Formule 1 et au championnat du monde de pêche au gros, alors que sa sœur a été sept fois sélectionnée pour l’équipe de France de Rugby. Donc, c’est une motivation commune dans la famille.

Encouragée par ses parents, Océane continue à s’entraîner et participe à diverses compétions de natation départementales et régionales. Depuis 2012, la jeune athlète s’entraine avec Philippe Lucas – l’ancien coach de Laure Manaudou – et participe à plusieurs autres compétitions sportives. En mars, elle se fait remarquer en accédant à la deuxième place du podium lors de l’Aquathlon Indoor de Vittel. Les journalistes français la qualifient « d’athlète surdouée qui s’amuse à faire du triathlon », car ce n’est pas sa discipline de prédilection. En fait, Océane Cassignol est licenciée au Grand Narbonne Triathlon et à l’AAS Sarcelles Natation 95. Plus jeune, elle a également fait de l’équitation et elle monte toujours à cheval quand elle a du temps libre. Il semble que l’année 2015 soit le début d’une longue carrière pour elle. En février, elle est sacrée championne de France minimes et en juillet dernier elle remporte le titre de Championne d’Europe Juniors du 5 km natation en eau libre. « Je vais continuer à faire de l’eau libre et me concentrer encore plus l’année prochaine, en espérant être qualifiée à nouveau pour le championnat d’Europe », dit-elle.

Océane a fait beaucoup de sacrifices pour en arriver là. L’an dernier elle a quitté l’école pour poursuivre sa passion. Néanmoins, elle prend des cours par correspondance et essaye de s’accrocher à sa formation académique, tant bien que mal. « Je n’arrivais plus à suivre à l’école. Je dois m’entraîner deux fois par jour et je ratais des cours. C’est super dur et je ne sais pas si je vais arriver à poursuivre mes études. Mes parents me soutiennent. Ils ont accepté mon choix et c’est très important pour moi ».

Par ailleurs, la jeune championne de France a toujours vécu en France, mais elle vient à Maurice tous les ans pour profiter des vacances avec les proches. Elle n’a pas encore fait son choix et ne sait pas dans quel pays elle se voit dans le futur. Pour le moment, sa carrière d’athlète la pousse à rester en France, tout en gardant Maurice dans son cœur.

Oceane Cassignol Oceane Cassignol

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez lire aussi

Chad Ho et Océane Cassignol vainqueurs du Nando’s RLSS Open Water Swim 2018

Plus de 610 nageurs, qu’ils soient professionnels ou