La Smart City « Uniciti » du groupe Medine qui s’étend sur une zone de 823 arpents entre Bambous, Cascavelle et Flic-en-Flac, a officiellement été inaugurée le 7 septembre dernier.  En présence de Pravind Kumar Jugnauth, Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et de la National Development Unit, Ministre des Finances et du Développement économique,  le lancement de ce projet innovant qui s’est tenu au sein même de la Smart City, vient donner un nouvel essor à la région ouest.

Uniciti est née ! La Smart City de Medine qui a pour vocation d’être un futur centre culturel et artistique de grande envergure a été inaugurée en grandes pompes le 7 septembre dernier en présence des dirigeants de Medine et des autorités mauriciennes. Une soirée haute en couleurs qui a permis de dévoiler un projet mûri depuis 10 ans.

Uniciti

Un projet visionnaire

Il aura fallu plus de dix ans pour qu’Uniciti cette smart city chère au groupe Medine se concrétise. En effet, l’entreprise a travaillé pendant plusieurs années avec des consultants mauriciens, singapouriens, européens et sud-africains pour développer ce projet qui a permis de reconvertir les 10 000 hectares de terres de la compagnie stratégiquement situées sur la côte ouest de l’île.

« Comme tous les projets réalisés par le Groupe Medine, ‘Uniciti’ porte notre marque de fabrique, qui est l’innovation et la vision d’une île Maurice meilleure. Elle prouve également que nous avons réussi notre transition en passant d’une sucrerie à un groupe fortement diversifié, qui a changé la morphologie de la région ouest du pays. Notre Smart City servira également de rappel à l’effort consenti par tous au sein de Medine, pour développer un projet d’envergure qui marquera les générations à venir », a souligné Daniel Giraud, CEO de Medine Group lors de la cérémonie d’inauguration.

Que de chemin parcouru depuis la réalisation du premier plan publié en 2005.

Ce dernier a fait l’objet d’une série de transformations pour prendre une nouvelle orientation stratégique : la création d’une Smart City dont le vecteur principal serait l’enseignement supérieur, à travers la création d’un campus intégré et international tourné vers le continent africain.

 

Uniciti

 

Uniciti : un hub pour l’enseignement supérieur

L’éducation et l’enseignement supérieur en particulier, sont au cœur du développement d’Uniciti. Cette volonté du groupe, s’est d’abord concrétisée en 2012 avec la naissance de Medine Education Village.

Des écoles prestigieuses telles que Vatel, SUPINFO International University, l’ESSEC Business School et l’ESCP Europe avec lequel Medine a des partenariats se sont joint au projet. En 2015, le projet ICSIA (International Campus for Sustainable and Innovative Africa) a également été lancé en collaboration avec des partenaires de renom. Ce label regroupe de prestigieuses écoles et universités françaises telles que l’Université Panthéon-Assas Paris II pour le droit (LLB et LLM), l’Ecole Centrale de Nantes et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) de Nantes.

Enfin, Uniciti accueillera fin septembre 2017 le campus de Middlesex, avec pas moins d’un millier d’étudiants attendus dans la ville. Un restaurant universitaire de 1000 mètres carrés se juxtaposera également dès cette année au campus de Middlesex afin d’offrir une prestation de qualité à tous les étudiants.

Ainsi, la population estudiantine sur les deux campus (Uniciti et Medine Education Village) atteindra pour cette rentrée, 1700 étudiants. L’ambition du groupe d’ici 2025 est d’atteindre la barre des 5000 étudiants.

 

 Un projet qui respecte l’environnement

« Uniciti » a été pensé en tenant compte de l’impact environnemental sur la ville et sur la région. Urbanistes, ingénieurs, paysagistes et architectes locaux et internationaux ont réuni leur expertise pour aboutir à une stratégie de gestion durable de la ville, reposant sur la planification urbaine qui respecte le site et son écosystème dans son ensemble et la mise en pratique des dernières technologies et innovations en matière d’architecture et de construction. Parmi les mesures phares on notera la gestion alternative des eaux pluviales et la mise en place d’un système d’évacuation intelligent par des drains naturels (Sustainable Urban Drainage System).

 La phase 2 de la Smart City débutera en 2018 et prévoit le développement de projets résidentiels tels que des villas, townhouses, appartements, maisons de retraite et du « affordable housing ». On arrête pas le progrès !

 

 Uniciti en chiffres

La réalisation de la Smart City de Medine a été planifiée en trois phases sur une période de 25 ans, avec un investissement total de Rs 35 milliards et la création à terme, d’au moins 6000 emplois directs.

Éducation

  • 1 700 étudiants d’ici septembre 2017
  • Objectif de 5 000 d’ici 2025

Emplois

  • Directs : 6 000
  • Indirects : 6 500 personnes seront employées durant les cinq prochaines années sur les différents chantiers.

Investissements

  • Rs 1,5 milliard avant 2017
  • Rs 1,3 milliard pour les travaux de construction
  • Approximativement Rs 35 milliards à l’achèvement de la Smart City

 

 

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez lire aussi

Santayarea – une école officielle pour les métiers du Tourisme Bien Etre et du « life style »

Établissement français de formation professionnelle aux métiers du